Le Carré

 

A l’origine le terme désigne un lieu du Vieux Bahut où le « Père Système » et son « Conseil des Fines » avaient pris l’habitude de se réunir. De cet endroit mythique naissaient les idées les plus folles et les directives les plus strictes. L’ambiance potache et l’esprit de panache s’y côtoyaient sans jamais pour autant se compromettre. Mais ils y planifiaient aussi les séances de "Vent", appellation de tradition du bahutage. Lorsque la promotion Nouveau Bahut emménagea à Coëtquidan, elle reprit l'appellation de ce lieu pour désigner les quatres membres de la promotion qui constitutaient le centre décisionnel, en complément du Conseil des Fines. De nos jours, le Carré est le cœur même de l’organisation et de la gestion de la vie de promotion, et compte désormais six membres. On retrouve dans ce Carré : 

 

Le Carré dans son intégralité (de gauche a droite) : l'Adjudant des Gardes, le Scribe, le Colonel des Gardes,

le Père Système, le Commandant des Gardes, le KS

 

Le Père Système, dont l’appellation remonte au XIXème siècle où il représentait le dernier admis au concours d’entrée de Saint-Cyr, qui est en quelque sorte le président directeur général de sa promotion. Représentant incontesté de ses camarades, le « Systus » est élu par ceux-ci et il a la lourde tâche de conduire la promotion vers les sommets.

EOA Bertrand

 

Le Colonel des Gardes, fidèle bras droit du Père Système, a avant tout pour mission de transmettre les traditions de la Spéciale dans le cadre du bahutage. Maître du Conseil des Fines, il est la main de fer de la promotion.

EOA Pierre-Louis

 

Le Commandant des Gardes est en charge des relations extérieures de la promotion, notamment par l’organisation des galas et autres événements du même genre. Homme de classe et de goût, il juxtapose le prestige et la simplicité avec une aisance qui n’a d’égal que le plaisir de ses convives. Il assure plus généralement le rayonnement de la promotion à l'extérieur de l'Ecole.

EOA Clément

 

Le KS, chargé du budget, est le trésorier de la promotion. Cette appellation de tradition fait référence au pouvoir qu'à ce produit chimique à dissoudre l'argent. Personnage au rôle ingrat, il gère avec minutie le « trésor public ». Son avarice est dit-on proportionnelle à la générosité de son cœur envers la promotion...

EOA Romain

 

 

Le Scribe, plume du Carré, est le secrétaire de la promotion, chargé d'assurer les relations avec les Anciens, et une fois la promotion sortie de l'Ecole, de maintenir le lien entre ses membres d’où son devoir de s’éteindre en dernier.

EOA Joseph

 

L'Adjudant des Gardes, quant à lui, est l’homme à tout faire du Carré. Il s’occupe plus particulièrement de tout ce qui touche à la logistique.

EOA Benoît